Le concept juridique de diffamation

Le concept juridique de diffamation

De nombreuses personnes sont malheureusement victimes de diffamation. Pour une quelconque raison, des individus malfaisants ou jaloux peuvent en effet porter atteinte à la réputation d’une personne dans le but de la nuire et de lui causer du tort.

diffamation.jpg

Toutefois, la loi à prévu des peines contre ceux qui diffament les autres. Nous allons donc quelles sont ces peines, mais avant, voyons, qu’est-ce que la diffamation selon la loi.

Qu’est ce que la diffamation selon la loi ?

Selon la loi, la diffamation sont des propos méchants et très déshonorant envers une certaine personne, et ces propos sont souvent basés sur des mensonges. En effet, ce genre de propos est semblable à une insulte, et même si elle est dite sous forme indirecte, elle peut tout de même faire des ravages. Des fois, elle est dite envers quelqu’un qui n’a pas été réellement nommée, mais elle peut être identifiée s’il y a eu des indices pour la reconnaître. Par contre, il n’y a pas présence de diffamation lorsqu’un client est mécontent d’un certain produit par exemple et qu’il informe au fabriquant que ce produit n’était pas satisfaisant.

Les peines encourues

Alors quelles sont les peines encourues contre la diffamation ? Elle peut vraisemblablement faire des dégâts sur la victime, entre autres des problèmes de santé, de dépression et bien sûr sans parler des ravages sur sa réputation.

contravention.jpg

Celui qui diffame une personne doit donc être puni par la loi. Ce dernier devra payer une contravention de plus de 10 000 euros. Toutefois, la somme est différente s’il y a eu diffamation envers un homme de loi. Elle peut s’élever a plus de 40 000 euros. Il y aura punition d’emprisonnement pendant un an plus une amende de 45 000 euros si c’était raciste ou sexiste.